“L’infernal dilemme des dirigeants – Comment en sortir par le haut” est le titre originel de ma carte blanche publiée par le quotidien belge L’Echo.

Pour experts et dirigeants, diriger est une science et un art. De nos jours, l’exercice se complexifie, car des exigences divergentes, voire antagonistes, se multiplient. Résultats trimestriels, concurrence multilatérale, révolution digitale, enjeux environnementaux, guerre des talents, désengagement des équipes, risques psychosociaux, normes légales… Comment décider avec justesse, face à d’aussi épineux dilemmes ?

C’est d’autant plus un défi, que ces pressions génèrent des dégâts collatéraux, dont certains sont peu connus, comme la perte de capacités cognitives

Le professeur d’économie américain, Sendhil Mullainathan, en a fait le sujet de ses recherches. Dans son livre Scarcity, il nous démontre qu’un « sentiment de pénurie » (alimentaire, financière, de temps…) diminue nos capacités intellectuelles et notre « bande passante mentale ». Nous perdons l’accès au « système 2 »[1].”

Vous pouvez lire l’article ici, en accès libre, sur le site du quotidien.

Vos commentaires seront appréciés…

 

Pierre

[1] Rendu célèbre par le Nobel Daniel Kahneman